sinistre
corporel

sinistre
incendie

sinistre
dégâts des eaux

Catastrophe
naturelle

Sinistre
constructif

A propos

LE PREMIER RESEAU NATIONAL DE CONTRE-EXPERTS D'ASSURANCE  capable de vous assister rapidement chez vous ou en ligne !

Intervenant sur toute la France et en Europe,



en savoir +

témoignages

Madame L, 76 ansBordeaux (33)

L'équipe des Contre-Experts m'a permis de gagner un temps précieux. J'étais engagée dans un bras de fer avec le conseil syndical de mon immeuble qui refusait de reconnaître les préjudices causés par un propriétaire important. Guillaume D, Contre-Expert particulièrement sympathique et compétent, a réussi en un temps record à faire reconnaître nos droits et à obtenir un dédommagement.

Monsieur C, 54 ansAix-en-Provence (13)

Les Contre-Experts ? Pour moi ce sont "les robins des bois" des assurances ! Si je ne les avais pas rencontrés, je ne serai toujours pas dédommagé par l'assurance de l'immeuble de mon bureau qui a brûlé il y a 3 ans. Grâce à eux, j'ai pu retrouvé des conditions de travail normales et surtout, j'ai pu effectuer les travaux dans mon bureau. Je peux à nouveau recevoir mes clients, mon activité professionnelles a repris, je revis. Merci les Contre-Experts !

Monsieur M, 37 ansPantin (93)

Sans les Contre-Experts, ma femme , mes enfants et moi, nous serions SDF. Je ne sais pas comment les remercier. J'avais épuisé tous les recours dans une affaire qui nous opposait à une entreprise multinationale qui construisait un immeuble de bureaux contre ma maison. Cette entreprise refusait de reconnaître la dégradation de notre cadre de vie et notre maison avait perdu 80% de sa valeur avec cet immeuble. Nous étions coincés. Quand Sophie F des Contre-Experts a pris notre dossier en main, j'ai su que nous étions entre de bonnes mains. Grâce à elle, l'entreprise nous a racheté notre maison à un prix satisfaisant et nous a fait le chèque que nous attendions. Et tout cela, assez rapidement.

Madame L . 43 ansLyon (69)

"Nous avons eu un incendie dans notre appartement qui est parti de la cuisine. Les assurances se renvoyaient la balle. Finalement j'ai fait appel au Contre-Expert pour débloquer la situation qui devenait insupportable, car nous devions faire les travaux au plus vite pour revivre dans notre appartement. Grâce à eux, la situation s'est débloquée en quelques semaines, et nous avons pu revivre normalement »

Monsieur F. 41 ansArtisan à Evreux (27)

"Suite à une rupture de canalisation, j'ai perdu la plupart de mes marchandises. Mon assureur m'a proposé une indemnisation ridicule ... Un Contre-Expert a permis de revoir le montant de l'indemnité à sa juste valeur pour pouvoir faire repartir, enfin, mon activité sereinement ... J'ai gagné un temps précieux !"

Monsieur B. 51 ansMarseille (13)

"Après avoir fait traîner le dossier pendant près de 2 années, notre assureur a refusé de prendre en charge la réparation de très importantes fissures apparues suite à la sécheresse de 2007. Le Contre-Expert nous a permis de faire reconnaître nos droits en moins de 3 mois... "

Madame A . 39 ans Quimper (29)

J'étais désespérée !.... Ma maison avait été cambriolée en juillet 2015, pendant un weekend où je m'étais absentée. Après avoir déposé plainte à la gendarmerie et l'effraction ayant été officiellement contastée, je me suis tournée vers mon assureur pour déclarer le sinistre et demander une indemnisation. L'expert de l'assurance n'est venu qu' un mois et demi après (début septembre), pour constater l'effraction les objets volés etc.. Ma porte d'entrée n'étant pas énormément abîmée, si ce n’était que quelques traces de tournevis constatées par les gendarmes ainsi que la poignée abîmée. Selon l'expert la porte n'avait pas été forcée..... Et les traces de tournevis pouvaient très bien avoir été faites par moi ! Je passais donc aux yeux de l'expert du statut de victime à celui de coupable... Je suis donc retournée à la gendarmerie demander ce que je pouvais faire, ils m'ont maintenu qu'ils avaient constaté l'effraction, que je pouvais donc être indemnisée. En allant sur un internet, j'ai cherché des solutions, et j'ai entendu parlé d'EXPERTS D’ASSURÉS, et j'ai trouvé les coordonnées des CONTRE-EXPERTS. Je les ai donc contactés, et quelques semaines plus tard, j'étais non seulement indemnisée par l'assurance pour les biens qui m'avaient été dérobés, mais également pour les frais engendrés par l'effraction (frais de serrurerie de 500€...). UN GRAND MERCI !!!

Monsieur M. 58 ansDeuil-la-Barre (95)

Monsieur M. propriétaire d'un appartement mis en location-gérance dans une agence immobilière. A la suite d'un incendie qui a ravagé tout l'appartement, Monsieur M, s'est retrouvé dans une situation très délicate, puisqu'il a appris à sa grande surprise, que son locataire n'avait pas renouvelé son assurance multirisques habitation. Monsieur M. nous a contacté sous les conseils d'une amie. Nous avons pris le dossier en main immédiatement , car la situation était compliquée du fait que les compagnies d'assurance concernées auraient du mal à organiser leur recours contre le tiers responsable (locataire non assuré). Le temps nous était compté, car Monsieur M. n'était assuré que sur une période d'un an pour les pertes de loyer. Il fallait donc que les travaux de reconstruction commencent rapidement. Nous avons obtenu un accord 3 mois après le sinistre sur le montant des dommages et le mode réparatoire. Monsieur M. vient de recevoir un chèque de dédommagement concernant la période ou il n'a pas perçu de loyers. Et les travaux vont enfin pouvoir commencer !